La Toussaint rouge

1er novembre 1954

le 1er novembre 1954 au Caire, « la voix des Arabes » annonce :

« la lutte grandiose pour la liberté, l’arabisme et l’Islam a commencé ».



La une du journal RADAR

...Dans la nuit du 31 octobre au 1er Novembre 1954, le F.L.N. revendiqua 70 attentats sur le territoire algérien qui firent 8 morts .Le F.L.N. avait proclamé son but : « indépendance nationale par la restauration d’un état algérien démocratique et social dans le cadre des principes islamiques ».



Le journal LE PARISIEN du 2 novembre 1954

...ler novembre 1954 à 1h30 heure du matin Laurent FRANCOIS a été assassiné alors qu’il allait avertir la gendarmerie de Cassaigne d’une attaque de terroristes .

...Ce même jour dès 3 heures du matin, dans le massif des Aurès, le brigadier-chef Eugene Cohet et soldat Pierre Audat tombent sous les balles d' un groupe terroriste.

... Des bâtiments officiels, des fermes, des ponts des postes électriques sont frappés dans l'Oranais, l'Algérois et la la Kabylie.



Les premières victimes civiles



François Laurent, première victime civile

...Un peu avant minuit, le 31 octobre 1954, François Laurent 19 ans, un Européen d'Algérie, est la première victime civile, de la rébellion, il est tué devant la gendarmerie de Cassaigne, dans l'Oranie.



Le couple Monnerot

... Parmi les premières victimes européennes, un couple de jeunes instituteurs venus de la métropole pour instruire les enfants du bled. Leur autocar est bloqué à un barrage de pierres placées en travers de la route par des terroristes aux gorges de Tighanimine dans les Aures.

... IlS sont extraits du véhicule ainsi que les autres passagers et ils sont exécutés par une rafale de mitraillette, ainsi que le Caïd de M’Chounèche, Hadj Sadock, un notable musulman qui s’était interposé.



Premiers secours apportés à Jacqueline Monnerot

... Guy Monnerot succombe sur le champ mais sa femme, Jacqueline, survivra ses blessures.



Evacuation de Jacqueline Monnerot

... Guy Monnerot succombe sur le champ mais sa femme, Jacqueline, survivra ses blessures.



Enterrement de Guy Monnerot

...Originaire du Limousin, Guy Monnerot sera inhumé le 29 novembre 1954 au cimetière de Louyat, après une cérémonie en l'église Saint-Joseph.



Les attentats terroristes



Les dirigeants historiques du fln



...A partir de la fin 1956, le terrorisme fut l'arme essentielle du FLN. Beaucoup de gens voient dans cette action une légitimité de la violence.


...Si tout le monde perçoit la différence entre les combattants qui risquent mutuellement leur vie, et les terroristes qui s'attaquent à des personnes sans défense, dans les faits, cette distinction depuis que la Seconde Guerre mondiale n'est plus de mise, et beaucoup de politiques français vont prendre fait et cause pour les terroristes.


10 Octobre 1954

... Les 9 chefs historiques de la révolution algérienne se réunissent à Alger, (Rabah Bitat, Mostefa BenBoulaid, Mourad Didouche, Mohamed Boudiaf, Belkacem Krim et Larbi Ben M'Hidi) pour créer l'ALN.

... Ils choisissent alors la date du 1° Novembre pour déclencher le début de l' insurrection.

... (Mohamed Khider, Ahmed Ben Bella et Hocine Aït Ahmed) sont au Caire.


31 Octobre 1954

...Le Préfet Vaujour averti la X° Région Militaire que des attentats vont être commis dans les 48 heures.

... Un peu avant minuit, les premières bombes explosent, mettant en alerte les militaires, ce qui empêchera, les assaillant de certaines casernes, dont celle de Boufarik, d'emporter toutes les armes.

...Un peu avant minuit, François Laurent 19 ans, un Européen d'Algérie, est la première victime civile, de la rébellion, il est tué devant la gendarmerie de Cassaigne, dans l'Oranie.


1 Novembre 1954


France -soir du 2 novembre 1954

... De nombreux attentats sont perpétrés, dans toute l'Algérie, faisant des dégâts matériels et 7 morts.

...Comme un symbole, les trois premières victimes civiles (Morts pour la France) du FLN sont : François Laurent, un Pied-noir, Guy Monnerot un Métropolitain et Hadj Sadok un Indigène musulman.

... Les 5 premiers, morts pour la France, militaires, : Pierre Audat Chasseur, appelé, du 9°RCA et Eugène Cochet brigadier chef, appelé, du 2/4°RA sont tués à Batna, André Marquet appelé du 4°RA et le Lieutenant Darneaud des Spahis sont tués à Kenchela, Haroun Ahmed Ben Amar, un agent de police est tué à Dra El Mizan.

...Au Caire, la voie des Arabes, une radio pro FLN, proclame : « L'Algérie est retournée à la lutte pour la liberté de l'Islam



2 Novembre 1954


Le PCA soutient les actes du FLN (Alger Républicain)

... " Le Bureau politique du Parti communiste algérien, après avoir analysé les informations au sujet des différentes actions armées qui ont eu lieu dans plusieurs points du territoire algérien et en particulier dans les Aurès, estime qu’à l’origine de ces événements il y a la politique colonialiste d’oppression nationale, d’étouffement des libertés et d’exploitation, avec son cortège de racisme, de misère et de chômage, dont les sphères officielles sont obligées de reconnaître aujourd’hui l’existence."

..." Le Bureau politique estime par conséquent que les responsabilités fondamentales dans ces événements incombent entièrement aux colonialistes qui, s’obstinent dans une politique d’opposition et de force face aux aspirations légitimes du peuple algérien"

...Le parti communiste assure de son soutien les terroristes!!!



7 Novembre 1954


François Mitterand Ministre de l' Intérieur

...François Mitterrand, déclare :

« L'Algérie c'est la France; des Flandres au Congo, une seule loi, une seule nation, un seul parlement. C'est la constitution et c'est notre volonté… »




Les mouvements terroristes et la riposte française



Les groupes terroristes du fln

...Ces massacres de le Toussaint vont traumatiser la population européenne qui ne se sent plus en sécurité.

... D’ autre part par peur des représailles du F.L.N.,la communauté musulmane dont la majorité est très attachée à la France, reste dans un mutisme total.

...Les musulmans qui ne voudront pas rejoindre les rangs du FLN ne seront pas épargnés. Le F.L.N. inventant à leur intention des supplices particulièrement raffinés qui, immanquablement se terminaient par la sauvagerie des exécutions.



Le massacre de Mélouza

... Le massacre perpétré par le F.L.N. le 28 mai 1957 à mechta Casbah, à proximité du douar de Melouza (Kabylie), est un exemple significatif du sort réservé à ceux ou celles qui ne se situaient pas dans la droite ligne du mouvement ; le bilan est de 331 français – musulmans assassinés, massacrés, égorgés et émasculés.



La vie dans les villages

...Ce sont les habitants de petits villages éloignés qui vont subir le plus les exactions du FLN.

...les anciens combattants et les français – musulmans pro - français vont être systématiquement visés, et plusieurs dizaine de milliers de victimes seront à déplorer.

... Cette stratégie de la terreur a été utilisée durant toute la guerre d’Algérie et même après l’indépendance, notamment par le massacre systématique de 150 000 harkis et de leurs familles.



... Cette funeste date du 1er novembre va être le point de départ des malheurs qui vont affecter toute l' Algérie.

...Dans les grandes villes des attentats par explosifs feront de nombreuses victimes civiles surtout parmi les européens.

...Les enlèvements, la torture et autres atrocités va être la politique du FLN.



La déclaration de guerre

... Désormais ce sera la guerre, une guerre avec un ennemi sournois et cruel qui frappera par surprise hommes femmes et enfants dont le seul but de terroriser les populations.



Les paras du colonel Ducourneau


Les unités engagées dans la lutte contre les terroristes


Tous les militaires vont participer à la traque des tueurs

... A partir de cette date il faudra vivre avec cette peur. L'armée désormais sera présente pour assurer la protection dans les villes.

... La chasse aux bandes armées de fellaghas va commencer!





DOCUMENTS


DOCUMENT
- document -
L insécurité en Algérie (région de Ténès)


VIDEOS


VIDÉOS - LE 11 NOVEMBRE 1954 -
- La Toussaint rouge (documents INA) -


Avertissement :
Les différentes photos publiées sur mon site ont été glanées sur le NET au fur et à mesure de mon exploration. Si le propriétaire d'un document ne désire pas le voir publier sur mon site , je le retirerai immédiatement sur sa demande. Je tiens à remercier tous ceux qui ont contribué à maintenir le souvenir de notre histoire.



Retour à la page précédente