La révolte des généraux

Le 21 avril 1961


LES FOURBERIES DE DE GAULLE


De Gaulle à Alger au mois de mai 1958

...Souvenez vous d'une trahison d 'état d'un vieux général plein d'orgueil et avide de pouvoir!!!

JE VOUS AI COMPRIS!
VIVE L'ALGERIE FRANCAISE!

...c' était avant d' être le chef suprême, une fois au pouvoir le discours a changé!!!



Les engagements de De Gaulle en mai 1958

...Pour arriver au pouvoir De Gaulle n'a pas hésiter a trahir tout le monde et à mentir effrontément à tout un peuple et a abuser tous les Français qui lui faisaient confiance!

...Humilié par les alliés après la seconde guerre mondiale qui ne le considéraient pas comme un personnage éminent, cet orgueilleux général de brigade et toute sa mafia n'avaient qu' un seul but : prendre le pouvoir en France!!!



la semaine des barricades à Alger

...le 16 septembre 1959, dans une déclaration télévisée , de Gaulle évoque pour la première fois le « droit des Algériens à l'autodétermination » !  Les pieds noirs sont dépités par ce manquement aux grandes promesses solennelles et les militaires s'estiment trahis. Le divorce est consommé et la révolte est dans tous les esprits!

... Dès lors De Gaulle va mettre en route d'une main de fer sa diabolique politique. le général Massu sera limogé et les Pieds-noirs vont s'insurger à Alger au cours d'une meurtrière « Semaine des Barricades » le 24 janvier 1960.



Les manifestations contre la politique gaullienne sont durement réprimées

...Le 8 janvier 1961, le peuple français approuve par référendum le principe de l'autodétermination des Algériens de toutes conditions. Dans une conférence de presse, le 11 avril 1961, de Gaulle parle de l'Algérie comme d'un « État souverain ».

...En Algérie, beaucoup de militaires s'indignent d'avoir vaincu pour rien l'ennemi sur le terrain. Le général d'aviation Maurice Challe (55 ans) est à l'origine de cette victoire incontestable incontestable sur le FLN. Il est sollicité par un petit groupe de colonels. Ces militaires d'active, qui ont été défaits en Indochine, ne supportent pas de perdre l'Algérie sans avoir été, cette fois, battus.

...Après la conférence de presse présidentielle du 11 avril 1961, Challe se décide à franchir le Rubicon. Il convainc l'ancien général d'aviation Edmond Jouhaud (55 ans) et le général d'artillerie André Zeller (63 ans) de le rejoindre dans une nouvelle « Révolution ». Il s'agit de réitérer le coup du 13 mai 1958, cette fois contre le général de Gaulle.


LE PUTSCH DES MILITAIRES

...Le 20 avril 1961, au soir, Challe reçoit discrètement à Alger le commandant Hélie Denoix de Saint Marc, chef par intérim du 1er régiment étranger de parachutistes (la Légion étrangère). Ses hommes prennent le contrôle d'Alger dans la nuit du 21 au 22 avril.


L' intervention nocturne du 1er REP

...Dans la nuit du 21 au 22 avril 1961, quatre généraux français tentent de soulever les militaires stationnés en Algérie et les Pieds-noirs dans un effort désespéré pour maintenir l'Algérie à l'intérieur de la République française. C'est le putsch d'Alger.



Hélie Denoix de Saint-Marc et le 1er REP

...Dans la nuit du 21 avril 1961, le 1er régiment étranger de parachutistes (REP) sous les ordres du commandant Hélie Denoix de Saint-Marc s’empare des points stratégiques d'Alger,(Le Gouvernement général d'Alger, l’hôtel de ville, la radio et l’aéroport.

...Les Algérois dès l'annonce de cette bonne nouvelle se regrouperont pour aller les accueillir chaleureusement.



Le général Challes à Alger.

...Le 22 avril vers 19h, Challe s’exprime à la radio d’Alger :

...« Je suis à Alger avec les généraux Zeller et Jouhaud, et en liaison avec le général Salan pour tenir notre serment, le serment de l’armée de garder l’Algérie pour que nos morts ne soient pas morts pour rien.

... Un gouvernement d’abandon […] s’apprête aujourd’hui à livrer définitivement l’Algérie à l’organisation extérieure de la rébellion. […]

... L’armée ne faillira pas à sa mission et les ordres que je vous donnerai n’auront jamais d’autres buts. »



L' appel du général Challe aux forces armées

...Pour faire reculer De Gaulle dans son intention de brader l' Algérie, le général Challe veut lui rappeler les engagements qu'il avait pris auprès des habitants et de l'armée!

...Le parjure du président est inacceptable, il en va de l'honneur de la France!



La foule en liesse est venue saluer ses héros!

... Les généraux Raoul Salan, André Zeller, Maurice Challe et Edmond Jouhaud, secondés par les colonels Antoine Argoud, Jean Gardes, ainsi que Joseph Ortiz et Jean-Jacques Susini, prennent le contrôle d'Alger.



L' ECHO D' ALGER du 23 avril 1961

... Les généraux Maurice Challe, Raoul Salan, André Zeller et Edmond Jouhaud héros de l' Algérie Française!



Les Algérois arrivent de partout féliciter leur armée

...Après la grande déception provoquée par la politique d' abandon du chef de l' état, l'espoir est de nouveau là! C'est la dernière carte à jouer pour éviter le pire.



Le 1er REP à Alger



Vers la fin de l' occupation du gouvernement général

...100000 Algérois sont venus acclamer les généraux Zeller Jouhaud Salan et Challe!
...A Paris le chef de l' état condamne cette action de l' armée et marquera sa détermination dans la poursuite de sa politique.Le général Challe devra céder pour ne pas engendrer une guerre civile.


LA FIN DU SOULEVEMENT

...Le mercredi 26 avril ce sera la fin du "putch" des généraux.

...La majorité des armées françaises ne s' étant pas engagée auprès des insurgés le général Challe refuse d'armer les Algérois et de créer une guerre fratricide. le mouvement de révolte devra prendre fin au grand désespoir des Français d' Algérie.





Le retour du 1er REP sur sa base de Zéralda



Le 18em RCP se retire


...De Gaulle trouvera là l' occasion de terminer le ménage qu'il avait entrepris dans l' armée, il ne lui restera plus qu' à casser la résistance française en Algérie pour atteindre son but.

...220 officiers sont relevés de leur commandement, 114 sont traduits en justice et le groupement des commandos de l'air ainsi que les trois régiments ayant pris part au putsch sont dissous par ordre du chef de l'État ; il s'agit du 1er régiment étranger de parachutistes, du 14e régiment de chasseurs parachutistes et du 18e régiment de chasseurs parachutistes.

...Environ un millier d'officiers hostiles à la politique du gouvernement ou par solidarité avec les putschistes démissionnent à cette période, soit 3 % des officiers d'active de l'armée française.


LES PRINCIPAUX RÉGIMENTS ENGAGÉS

Le 1er Régiment Etranger de Parachutistes

...Le 1er régiment étranger de parachutistes est né le 1er juillet 1948 à Khamisis, près de Sidi Bel Abbès, sous le nom de 1er bataillon étranger de parachutistes.

...Après s'être illustré sur tous les champs de bataille, en 1957 le régiment rentre en Algérie où il participe à la Bataille d' Alger pour éradiquer les réseaux de poseurs de bombes du FLN. Il s'installe ensuite à Zéralda.

Le 29 mai 1958 son Commandant le Lieutenant-Colonel Pierre Paul Jeanpierre, est tué, son hélicoptère étant abattu par les rebelles. Son successeur, le colonel Brothier reprend le commandement avec comme mission de sécuriser l'Algérie.



Helie Denoix de Saint Marc et le 1er REP

... En d'avril 1961 le régiment est commandé par intérim par le Commandant Hélie Denoix de Saint Marc, qui engage le Régiment au côté des autres Régiments putschistes. Le Régiment occupe le Gouvernement Général et l'immeuble de la Radio-Télévision.

...À la suite de l'échec du putsch des Généraux, le Régiment est dissous le 30 avril à la demande de Pierre Messmer, Ministre des Armées. Les légionnaires quittent leur camp de Zéralda en chantant la chanson d'Édith Piaf, Non, je ne regrette rien.

... En fait, une partie des Officiers déserte et passe à l'OAS. Notons les plus connus, le colonel Henri Dufour, les Capitaines Sergent, Ponsolle et Philippe Le Pivain, les lieutenants Degueldre, Hays, de la Bigne, Godot, Labriffe, le sergent Dovecar, le légionnaire Claude Tenne. Les Officiers n'ayant pas démissionné sont ramenés en métropole et détenus au Fort de Nogent en mai et juin 1961, avant d' être traduit devant les tribunaux, condamnés et incarcérés.



Le 14em RCP

...Le 14e RCP est créé le 1er juin 1956 à Toulouse à partir de la 14e DBI (14e demi-brigade d'infanterie) et du 35e BTA (35e bataillon de tirailleurs algériens). Intégré à la 25e DP du général Gilles il débarque le 26 du même mois à Oran.


Le 14em RCP en opération

...Le régiment va s'illustrer tout au long de la guerre d'Algérie et notamment lors de la bataille des Frontières de janvier à mai 1958.



14em RCP défile à Aïn Baïda

...Le 14em RCP était basé au camp d ' Idron.Ce régiment d' élite de l'armée français sera un des fer de lance de la révolte des généraux.


Le 14em RCP lors de sa dissolution

...Le 30 avril 1961, le 14e RCP est dissous pour s'être impliqué dans le putsch des généraux et ses effectifs sont réparties dans les unités du corps d'armée de Constantine.

...Après le 30 avril 1961 et jusqu'à décembre 1962, le centre d'instruction du 14e RCP basé à la caserne Niel à Toulouse a continué à fonctionner sous les ordres du Lieutenant-colonel Lafontaine, puis du Lieutenant-colonel Dangoumau.



Le 18em RCP sur aéroport d 'Alger

...En décembre 1946, le 18e BI de Pau devient le 18em Bataillon d ' infanterie Aéroportée

...En mars 1951, il devient le 18e régiment d'infanterie parachutiste de choc basé à Pau.


Le 18em RCP en opération

... En octobre 1954, trois bataillons du 18e RIPC arrivent en Algérie en novembre et décembre. Le 18e RIPC est dissous le 7 mai 1956 et donne naissance à deux nouveaux régiments destinés à la 25e DP. Ainsi, le 1er juin 1956, les IIe et IVe bataillons du 18e RIPC deviennent respectivement les 18e et 9e RCP (régiment de chasseurs parachutistes).


Le 18em RCP sur aéroport d 'Alger

... Le 18em régiment de chasseurs parachutistes aura un rôle déterminant dans dans lu putsch des généraux à Alger. C'est le 18em RCP qui sera chargé de prendre posséssion de l'aérodrome d' Alger Villacoubley.


Le 18em RCP

...En raison de sa participation au putsch des généraux, le 18e RCP est dissous le 30 avril 1961.



Les Commandos Parachutistes de l ' Air

Les commandos GPCA

... Les Opérations menées de 1956 à 1962 par les Commandos Parachutistes de l'Air leur ont permis de mettre de très nombreux Rebelles hors de combat.

... Sur un effectif qui n'a pas dépassé le millier, 78 des leurs sont tombés au Champ d'Honneur et 174 sont douloureusement marqués dans leur chair. Les décorations obtenues permettent de les classer parmi l'élite des Unités Parachutistes

...Sous l’impulsion du général Alain de Maricourt commandant l'armée de l’air en Algérie, les Commandos parachutistes de l'air sont créés en 1956.

...C'est le lieutenant-colonel François Coulet qui commande le groupement. Dans ce cadre, le Commando parachutiste de l’air no 10 voit le jour ; il est placé sous le commandement du capitaine Albert-Charles Meyer et est rattaché administrativement à la base aérienne de La Réghaïa (base aérienne 146 La Réghaïa).


Les commandos de l' air aéroportés

...Le 2 juillet 1956, les hommes du futur CPA 10 sont acheminés par Dakota vers Tebessa pour un jumelage avec le 3e régiment de parachutistes coloniaux (RPC). Les Commandos participent activement, en Algérie, à l'œuvre de pacification entreprise par les forces de l'ordre mais leur emploi le plus fréquent est l'opération héliportée.

...En 1959, le GCPA au complet, avec son PC opérationnel, prend part à toutes les opérations du plan Challe qui se développe d’Ouest en Est : Ouarsenis, Kabylie, Constantinois, massif de Collo, Le Hodna. Durant l’hiver et le printemps 1960, à partir de Balna, un groupement de trois commandos auxquels sont rattachés pour emploi 6 autres commandos de secteur, s’attaquent aux dernières bandes rebelles retranchées dans les Aurès.


Le drapeau des commandos parachutistes de l' air

...De nombreux autres régiments conscients des dangers que les populations d' Algérie encouraient en cas de prise du pouvoir par le FLN, on rejoint les généraux d' Alger.

...Tous ces régiments prestigieux seront dissous et leurs officiers sanctionnés!!!! À la suite du putsch des généraux, le CPA 10 est dissout en mai 1961.



Le commando de chasse


Le commando Edgar Quinet en embuscade


Le commando Edgar Quinet



Commando Edgard Quinet (1960)

... Ce commando d'Edgar Quinet, composés de harkis sera ensuite abandonné par la France. Les hommes et leur famille furent assassinés dans les pires tortures par le FLN.




Officiers et sous officiers arrêtés aprés le pusch.

...De nombreux régiments ont eu le sentiment d' une grande trahison de De Gaulle suite à ses promesses premières et le sacrifice de tous ces militaires morts pour rien au combat!

...La liste est longue de ces soldats révoltés : on peut citer quelques unités qui ont ralliés les généraux parmi elles :
Le 1er REP , le 1er REC ,les 14em et 18em RCP , les 2em et 5em RCI , la 13em DBLE , le 6em RCA , le 9em RCP , les 2em et 6em RPIMA , le 13em Dragon et bien d' autres ...


LES HOMMES DU 21 AVRIL


MAURICE CHALLE

...Sollicité depuis des semaines par un petit groupe de colonels en opération en Algérie, il se décidera à entrer en dissidence avec la politique du chef de l'état.

...Le 20 avril 1961, il s'embarque incognito dans un avion de transport de troupes Noratlas et rejoint l'aéroport d'Alger Maison Blanche. Son plan d'action prévoit de rallier l'armée d'Algérie, prendre Alger puis terminer la guerre d'Algérie, renvoyer en métropole les appelés du contingent et redéployer les soldats de métier.

...Son but est de mettre de Gaulle au pied du mur. Il s'installe dans la villa des Tagarins, PC des commandos de l’air.

...Le 22 avril 1961, à Alger avec ses pairs André Zeller , Edmond Jouhaud et en liaison avec Raoul Salan, il participe au putsch des généraux.

...Au bout de quatre jours et cinq nuits, Challe se rend ; le coup d'état militaire a échoué et il est emprisonné à Paris à la prison de la Santé.



ANDRE ZELLER


...Il participe au coup d' état du 21 avril. Après l' échec du mouvement,il se cachera à Alger et se rendra le 6 mai 1961 au général de Belenet.

... Incarcéré à la prison de la Santé et condamné, à 15 ans de détention criminelle et à la privation de ses droits civiques par le Haut tribunal militaire, il sera interné à la maison de détention de Clairvaux puis à celle de Tulle.

... Il sera libéré en juillet 1966 et amnistié en 1968.



RAOUL SALAN



...Ce fut le général le plus décoré de France ...Mis officiellement en retraite en juin 1960, il participe toujours activement aux débats sur l'Algérie et publie un manifeste très virulent contre la politique algérienne du gouvernement.

...Interdit de séjour en Algérie, et contraint à l'exil, il crée en 1961, à Madrid, la première OAS avec Lagaillarde. Le 11 avril de la même année, de Gaulle déclare, lors d' une conférence de presse: «La décolonisation est notre intérêt, et par conséquent notre politique».

... Salan et ses amis estiment que leur heure est venue avec le concours des généraux Challe , Jouhaud et Zeller de' arrêter la folle entreprise de De Gaulle.

...Sans réel soutien, ni des Français, ni de l'armée,la révolte du 21 avril échouera rapidement. Destitué, condamné à mort par contumace, Salan entrera alors en clandestinité.

Il prendra ensuite la tête de l' OAS En mars 1962, Salan est arrêté et jugé ( réclusion perpétuelle). Il sera gracié en 1968 et réhabilité en 1982.



EDMOND JOUHAUD

...Il est né de parents instituteurs à Bou-Sfer près d’Oran en Algérie et a fait ses études à Oran. Il obtient le baccalauréat au lycée Lamoricière d'Oran.

...En 1961 avec Challe, Salan et Zeller, Jouhaud fut la cheville ouvrière du putsch. et après l'échec du putsch, il devient le chef de l'OAS en Oranie. il sera arrêté le 25 mars et condamné à mort le 13 avril par le Haut Tribunal militaire ; après sept mois passés dans une cellule de condamné à mort, il échappe de très peu à l’exécution.

...Il est libéré en décembre 1967 et bénéficie d'une amnistie en juillet 1969 et ensuite il sera réintégré dans les cadres de l'armée.



Hélie Denoix de Saint-Marc

...Recruté par le général Challe, Hélie de Saint Marc participe à la guerre d'Algérie, notamment aux côtés du général Massu, dont il est le directeur de cabinet. En avril 1961, il participe à la tête du 1er Régiment étranger de parachutistes au putsch des généraux, dirigé par Challe à Alger.

... Cette tentative de coup d'État échoue après quelques jours et Hélie de Saint-Marc se constitue prisonnier.

...Devant le Haut Tribunal militaire, le 5 juin 1961, il précise son action car il fut essentiellement motivé par la volonté de ne pas abandonner les harkis, recrutés par l'armée française pour lutter contre le FLN, et ne pas revivre ainsi sa difficile expérience indochinoise.

... Hélie de Saint-Marc est condamné à dix ans de réclusion criminelle. Il passe cinq ans dans la prison de Tulle avant d'être gracié le 25 décembre 1966.



ANTOINE ARGOUD


... le 1er novembre 1954, date de la Toussaint Rouge où des commandos indépendantistes du FLN commettent plusieurs attentats meurtriers contre la population civile européenne et musulmane, Antoine Argoud forme la brigade Javelot au sein de la 7e division blindée.

... Suite à ces événements, Jacques Chevallier, secrétaire d'État à la Guerre du gouvernement Pierre Mendès France, le nomme conseiller militaire aux Affaires algériennes. En 1956, il prend, en Algérie, le commandement du 3e régiment de chasseurs d'Afrique. Il est ensuite chef d'état-major du corps d'armée d'Alger.

... Le 22 avril 1961, il se solidarise avec les officiers du putsch des généraux, passe dans la clandestinité et rejoint les rangs de l'OAS Madrid. Georges Bidault, Jacques Soustelle, Antoine Argoud et Pierre Sergent constituent le comité exécutif du Conseil national de la Résistance (CNR) le 20 mai 1962 à Rome, désignant comme président Georges Bidault.



...ET LES AUTRES


Pierre Sergent et Jean Gardes

...Sans oublier les 220 officiers relevés de leur commandement!!!


DOCUMENTS

DOCUMENT Le Général Salan devant ses juges

DOCUMENT Reportage d'un commando de l 'air

VIDEOS


DOCUMENT - La révolte des généraux -


Avertissement :
Les différentes photos publiées sur mon site ont été glanées sur le NET au fur et à mesure de mon exploration. Si le propriétaire d'un document ne désire pas le voir publier sur mon site , je le retirerai immédiatement sur sa demande. Je tiens à remercier tous ceux qui ont contribué à maintenir le souvenir de notre histoire.


ce n'est qu'un au revoir

Retour à la page précédente