Naissance du christianisme

La vie de Jésus de Nazareth



LA JEUNESSE DE JESUS



Marie et l' enfant Jésus

... Il ne nous est rien dit de l'enfance de Jésus, si ce n'est qu'elle se passait bien. Jésus a grandi dans une famille pieuse et instruite, comme la plupart des gens de l'époque (les gens savaient lire et écrire et recevaient une instruction poussée).

... Jésus parlait l'araméen, langue qui avait remplacé l'hébreu ancien, mais savait lire la Thora (l'ancien testament juif).



L'enfance du Christ
(Gerard van honthorst musée de l Ermitage)

... selon saint Luc les parents de Jésus allaient chaque année à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Lorsqu'il eut 12 ans, ils y montèrent avec lui comme c’était la coutume pour cette fête. Puis, quand la fête fut terminée, ils repartirent, mais l'enfant Jésus resta à Jérusalem sans que sa mère et Joseph s'en aperçoivent.

... Croyant qu'il était avec leurs compagnons de voyage, ils firent une journée de chemin, tout en le cherchant parmi leurs parents et leurs connaissances. Mais ils ne le trouvèrent pas et ils retournèrent à Jérusalem pour le chercher.



Jésus au temple

... Au bout de trois jours, ils le trouvèrent dans le temple, assis au milieu des maîtres ; il les écoutait et les interrogeait. Tous ceux qui l'entendaient étaient stupéfaits de son intelligence et de ses réponses. Quand ses parents le virent, ils furent frappés d'étonnement, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi as-tu agi ainsi avec nous ? Ton père et moi, nous te cherchions avec angoisse. » Il leur dit : « Pourquoi me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas qu'il faut que je m'occupe des affaires de mon Père ? »

... Mais ils ne comprirent pas ce qu'il leur disait. Puis il descendit avec eux pour aller à Nazareth et il leur était soumis. Sa mère gardait précieusement toutes ces choses dans son cœur. Jésus grandissait en sagesse, en taille et en grâce devant Dieu et devant les hommes.


LES ESSENIENS

Qumran désert de Judée

...Les esséniens étaient des juifs vivant en communauté installés dans le désert de Judée, à Qumran, et dont on a retrouvé les manuscrits (dits «de la mer Morte») en 1947.

... On sait qu'ils s'établirent aux alentours du 3em siècle avant JC et ont été délogés par les Romains entre 66 et 70 lors de la révolte des juifs.



Manuscrit retrouvé à Qumran

...Le plus marquant dans ces communautés était la mise en commun et la répartition des biens de la collectivité selon les besoins de chaque membre.

... Les esséniens méprisent les richesses : les postulants doivent abandonner leur fortune et leur héritage à la communauté. Ils ne pratiquent aucun commerce. Ils sont vêtus de blanc et, à la cinquième heure, après un bain rituel, ils consomment un repas de pain et de vin, en silence et en commun .

...Le shabbat était observé strictement, comme la pureté rituelle. Il était interdit de jurer, de prêter serment, de procéder à des sacrifices d'animaux, de fabriquer des armes, de faire des affaires ou de tenir un commerce.



Les scribes

... Les membres, après un noviciat de trois ans, renonçaient aux plaisirs terrestres pour entrer dans une sorte de vie monacale. Leur alimentation était particulière en ce qu'elle ne devait pas subir de transformation, par la cuisson par exemple. Leur nourriture se composait essentiellement de pain essénien (non cuit), de racines sauvages, et de fruits. La consommation de viande était interdite exception faite pour le poisson . Ils vivaient selon des règles strictes.

... Jusqu'à présent, l'essénisme est la plus plausible origine du christianisme et il fort possible que Jésus et surtout Jean le baptiste y ai séjourné au sein de cette communauté. Les chrétiens ne seraient autres que des juifs libéraux et réformateurs, dans la prolongation d'Isaïe, de Jérémie, des Proverbes et de la Sagesse.


LE MINISTERE DE JESUS

...Les Evangiles retracent particulièrement la vie de Jésus lorsqu'il atteint l'âge de 30 ans environ, au moment où commence son ministère.



Baptême de Jésus au jourdain

... Jésus débuta en se faisant baptiser dans le Jourdain par un dénommé Jean. Le baptême consiste à se plonger tout entier dans l'eau, pour indiquer le désir de suivre Dieu dans sa vie. De retour en Galilée, Jésus Chr color=maroonist appela 12 personnes à le suivre et ce sont ces 12 qu'il désigna sous le nom d'apôtres.



Jésus et ses apôtres

... Ces hommes, accompagnés de femmes, "parrainés" par plusieurs personnes, c'est-à-dire nourris par quelques personnes qui s'étaient attachées d'emblée à Jésus, logeant chez les uns et les autres, constituaient un petit groupe d'une trentaine de personnes et accompagnaient Jésus Chr color=maroonist dans son ministère itinérant à travers Israël.



Jésus prêchant dans une synaguogue

... Ce ministère consistait essentiellement en enseignements dans les synagogues le jour du sabbat, en discours aux foules et en guérisons multiples. Parfois, du lever du soleil à son coucher, Jésus guérissaient tous les malades qui lui étaient apportés. Il faisait du bien partout autour de lui et accueillait tout le monde, notamment ceux qui étaient rejetés par la société.
Jésus Chr color=maroonist pardonnait aussi leurs péchés (le mal que nous faisons) à ceux qui croyaient en lui. Cela veut dire qu'il leur pardonnait leurs fautes, au nom de Dieu, et il leur donnait la force de recommencer leur vie de façon différente. Il disait en effet qu'il était le Messie, c'est-à-dire l'envoyé de Dieu pour sauver le monde.
Son ministère dura 3 ans.



Jésus prêchant au lac de Tiberiade (James Tissot)

...Jésus Chr color=maroonist devint de plus en plus populaire. Des milliers de gens se déplaçaient pour l'entendre, le voir, le toucher, être guéris, être pardonnés de leurs péchés. Sa renommée était telle que certains chefs religieux Juifs de l'époque virent en lui un concurrent à éliminer. Cela d'autant plus que Jésus leur reprochait ouvertement leur comportement hypocrite. Mais ils n'osaient s'emparer de lui car la foule l'adorait.



Jésus et ses apôtres en route vers Jérusalam

...C'est alors que, comme Jésus se rendait comme chaque année à Jérusalem pour la Pâques, Judas, l'un de ses douze amis les plus proches qui vivait nuit et jour avec lui depuis 3 ans, le livra entre les mains des chefs religieux.



LES DISCIPLES DE JESUS


L' apôtre Pierre

...Une maison surtout, à Capharnahum, lui offrit un asile agréable et des disciples dévoués. C'était celle de deux frères Simon, surnommé Céphas ou Pierre, et André. ils se trouvaient établis à Capharnahum quand Jésus commença sa vie publique. Pierre était marié et avait des enfants et Jésus aimait cette maison et y demeurait habituellement .
... Les deux frères continuèrent toujours à exercer le métier de pêcheurs . Jésus, qui aimait à jouer sur les mots, disait parfois qu'il ferait d'eux des pêcheurs d'hommes . En effet, parmi tous ses disciples, il n'en eut pas de plus fidèlement attachés.



Jacques et jean


...Une autre famille, celle de Zébédée, pêcheur offrit à Jésus un accueil empressé. Zébédée avait deux fils, Jacques qui était l'aîné, et un jeune fils, Jean, qui plus tard fut appelé à jouer un rôle si décisif dans l'histoire du christianisme naissant. Tous deux étaient disciples zélés. Salomé, femme de Zébédée, fut aussi fort attachée à Jésus et l'accompagna jusqu'à la mort .



Marie de Magdala

...Trois ou quatre galiléennes dévouées accompagnaient toujours le jeune maître et se disputaient le plaisir de l'écouter et de le soigner tour à tour . Elles apportaient dans la secte nouvelle un élément d'enthousiasme et de merveilleux, dont on saisit déjà l'importance. L'une d'elles, Marie de Magdala, qui a rendu si célèbre dans le monde le nom de sa pauvre bourgade, paraît avoir été une personne fort exaltée. Selon le langage du temps, elle avait été possédée de sept démons , c'est-à-dire qu'elle avait été affectée de maladies nerveuses et en apparence inexplicables. La Magdaléenne lui fut fidèle jusqu'au Golgotha, et joua le surlendemain de sa mort un rôle de premier ordre ; car elle fut l'organe principal par lequel s'établit la foi à la résurrection, ainsi que nous le verrons plus tard.

... Jeanne, femme de Khouza, l'un des intendants d'Antipas, Susanne et d'autres restées inconnues le suivaient sans cesse et le servaient . Quelques-unes étaient riches, et mettaient par leur fortune le jeune prophète en position de vivre sans exercer le métier qu'il avait professé jusqu'alors .



Matthieu

...Plusieurs encore le suivaient habituellement et le reconnaissaient pour leur maître : un certain Philippe de Bethsaïde, Nathanaël, fils de Tolmaï ou Ptolémée, de Cana, peut-être disciple de la première époque ; Matthieu, probablement celui-là même qui fut le Xénophon du christianisme naissant. Il avait été publicain, et comme tel il maniait sans doute le kalam plus facilement que les autres. Peut-être songeait-il dès lors à écrire ces Logia , qui sont la base de ce que nous savons des enseignements de Jésus.



D'autres apôtres

...On nomme aussi parmi les disciples Thomas, ou Didyme , qui douta quelquefois, mais qui paraît avoir été un homme de cœur et de généreux entraînements ; un Lebbée ou Taddée ; un Simon le Zélote , peut-être disciple de Juda le Gaulonite, appartenant à ce parti des Kenaïm, dès lors existant, et qui devait bientôt jouer un si grand rôle dans les mouvements du peuple juif ; enfin Judas fils de Simon, de la ville de Kerioth, qui fit exception dans l'essaim fidèle et s'attira un si épouvantable renom. C'était le seul qui ne fût pas Galiléen ; Kerioth était une ville de l'extrême sud de la tribu de Juda , à une journée au delà d'Hébron.


LE CONTEXTE RELIGIEUX

Le sermon sur la montagne

...Jésus a été un prédicateur dans la mouvance des idées de son temps. Les propos du Sermon sur la Montagne de Jésus ont une analogie étroite avec les enseignements des rabbins de la même époque tel qu'ils sont rapportés dans la Mishnah (recueil d'enseignements de maîtres juifs des premier et deuxième siècles après J.C.). Le fait de s'exprimer en parabole était également fréquent chez eux.



Jésus chassant les marchands du temple (Luca Giordano)

...Jésus a dû s'opposer violemment aux rituels du Temple, aux marchands du Temple, et aux prêtres de ce Temple. De fait, la contestation des autorités juives de Jérusalem était fréquente à cette époque. Le courant de Jean-Baptiste en témoigne ainsi que celui des Esséniens. On annonçait la disparition du Temple de Jérusalem dont les rituels cultuels étaient considérés comme pervertis par un clergé corrompu. Et on annonçait l'instauration d'un Temple nouveau qui serait une demeure digne de Dieu.

...Ainsi Flavius Josèphe rapporte qu'un certain Jésus ben Ananias parcourait Jérusalem en annonçant la ruine de la ville et de son Temple. Tout comme Jésus de Nazareth, il fut livré par les prêtres du Temple aux Romains qui le relâchèrent en l'estimant fou. Et quelques années après Jésus, Etienne fut lapidé par les autorités juives (Actes 6,13) au motif qu'il s'opposait, tout comme Jésus, au Temple et à une interprétation trop stricte de la loi de Moïse.



Saint Jean Baptiste

...L'activité de Jésus doit également être située dans le contexte de la montée des courants protestataires contre l'occupant romain. A la mort d'Hérode le Grand (4 avant J.C.), une «..guerre des brigands..» fit surgir de nombreux prétendants messianiques au trône. Le berger Athr color=maroonongès ceignit le diadème royal dans l'enthousiasme de ses fidèles. En 6 après J.C., Judas le Galiléen conduisit une campagne de refus de l'impôt et ses partisans furent écrasés par les légions romaines.

...Et Jean-Baptiste fut lui-même décapité par l'occupant, son activité étant considérée comme subversive.



La domination romaine

...C'est dans ce contexte que, sans doute à tort, Jésus a été considéré comme un «..nouveau Moïse..» (Actes 3:22-23, Mat 2:13-15) ayant pour vocation de libérer le peuple d'Israël du joug des Romains. De même, à la même époque, un nommé Theudas rallia des centaines d'hommes à sa cause en leur promettant de traverser le Jourdain à pied sec et de reconquérir la Terre promise.

...Peu après Jésus, un prophète samaritain souleva, lui aussi, un mouvement indépendantiste, ce qui suscita une répression tellement violente de la part des Romains que Ponce Pilate, qui l'avait commanditée, fut sanctionné par Rome.



retour