VILLES ET VILLAGES
d' Algérie


Les sites de "chez nous"!
( Par ordre alphabétique )
Nouveauté!!!

...Si vous avez un site concernant une ville ou un village de l' Algérie Française
et si vous désirez que je crée un lien pour y accéder , contactez moi...





AÏN BESSEM
.... La création de la ville d'Auzia en province romaine eut lieu en En 33 av. J.-C. A cette époque la ville de Castellum Auziens, (actuelle Ain-Bessem) fut fondée en deuxième forteresse de renfort militaire à la ville d'Auzia. .Une des raisons de fonder une nouvelle cité proche d'Auzia fut d' exploiter les terres agricoles de Castellum Auziens située au bas de la montagne de Dirah.
... La ville d'Auzia a été colonisée avant en 1845 et choisie pour sa position géographique ( située aux portes du Sahara ) pour l'installation du premier poste militaire Français. Ain-Bessem fut rattachée administrativement à la commune d'Aumale en 1851.

AÏN BESSEM la source du sourire...(Document)





BÔNE

...Au Ve siècle, Hippone était un important foyer du christianisme sous l'épiscopat de saint Augustin évêque de la ville de 396 jusqu'à sa mort en 4303.
... A l'époque de l'Algérie Française Bône était la quatrième ville d'Algérie en nombre d'habitants après Alger, Oran et Constantine. la ville est située à 152 km au nord-est de Constantine, à 246 km à l'est de Jijel et à environ 80 km à l'ouest de la frontière tunisienne.

Bône la coquette...





LA SÉNIA

...La commune est créée en 1844 par le Genie militaire, tracé de la commune, fontaines, puits, travaux de route, plantation d'arbres etc..
... La Sénia est connue comme étant l' aéroport d' Oran

La Sénia de mon enfance





MERS-El-KEBIR

...Mers el-Kébir fut d'abord un port romain du nom de Portus Divinis. Au XIIe siècle elle fut occupée par les Almohades et au XVe siècle. par les seigneurs Zianides de Tlemcen avant de finalement devenir un centre de piraterie aux alentours de 1492. Elle fut ensuite occupée par les Ottomans, les Portugais puis les Espagnols qui en prirent possession en 1505 et la gardèrent jusqu'en 1792.
...Les Français l'occupèrent dès 1830
Merselkebir.org





ORAN

...Fondée en 902 par les Andalous, Oran connaît une succession de dynasties arabo-berbères. Les Espagnols s' installent à Oran de 1509 à 1792.Après le tremblement de terre qui détruisit en grande partie la ville ils en remettent les clés en 1792 au bey Mohamed El Kebir et elle devient le siège du beylik de l'Ouest. C'est pendant la présence française, qu' elle connaîtra un développement rapide, et deviendra la deuxième ville d'Algérie.

Oran, mémoire du temps jadis...





SIDI BEL ABBES

...La région de Sidi Bel Abbès est depuis très longtemps le creuset d'une population préoccupée d'agriculture et d'irrigations. Les terres berbères de la contrée du Tessala étaient dénommées Astasilis à l'époque romaine.
... En 1835 le maréchal Bertrand Clauzel se lance dans une expédition pour détruire Mascara, capitale de l'émir Abd el-Kader. Il établira des relais fortifiés et un poste de surveillance à Sidi Bel Abbes sur la rive droite de la Mekerra, face au mausolée de Sidi Bel Abbès.

SIDI-BEL-ABBES, souvenirs de la plaine de la Mekerra





TIARET

...Tiaret "station" en berbère peu-être l'ancienne Tingartia, siège d'un évêché du V° siècle.
...le Centre a été créé en 1843, sur la lisière des hauts plateaux à 236 kms d' Oran, sur la crête du Tell et le faîte entre la Mina et le Chélif naissant dans le département d'Oran arrondissement de Mostaganem, chef lieu de canton de la commune mixte

Le Tiaret de ma jeunesse...




ce n'est qu'un au revoir
Retour à la page précédente